CASHRA - The Canadian Association of Statutory Human Rights Agencies

Agence du mois

Yukon Human Rights Commission

Commission des droits de la personne du Yukon

Activités de promotion spéciales de la CDPH –ONU et de la DNUDPA

La Commission a continué de se pencher sur la Convention et sur la Déclaration dans son travail d'éducation, de sensibilisation et de promotion auprès du public.

En partenariat avec le Yukon Council on disability, la Commission a établi un comité directeur multipartite pour faire avancer la participation du Yukon dans la Convention relative aux droits des personnes handicapées des Nations Unies. Le comité directeur a soumis une demande de financement au gouvernement territorial pour offrir un atelier de trois jours au cours duquel les outils de surveillance et d'évaluation de la CDPH de l'Université York seront utilisés ainsi qu'un sommet d'une journée visant à élaborer un cadre de surveillance et d'évaluation à l'échelle du Yukon. Ce travail établit les bases d'un futur travail de collaboration entre la Commission des droits de la personne du Yukon, les organisations non gouvernementales et les organismes gouvernementaux.

Le 24 mai 2014, l'Assemblée législative du Yukon a voté à l'unanimité en faveur de la motion visant à approuver l'Énoncé du Canada appuyant la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Le moment choisi pour cette approbation ne peut pas être plus pertinent, soit à peine deux jours après que le rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits des populations autochtones, James Anaya, a attiré l'attention sur le travail qu'il reste à faire en ce qui concerne le traitement des Autochtones au Canada, en particulier à la lumière des taux alarmants consignés d'actes de violence contre les femmes autochtones. Pour reprendre les propos du député qui a présenté la motion, M. Barr, « c'est le début d'un travail permanent que nous devons faire. L'adoption de cette motion doit être faite en reconnaissant qu'il ne s'agit que d'une autre étape vers la guérison et la réconciliation » (traduction libre).

La Commission des droits de la personne du Yukon fait de son mieux pour respecter le principe du « ça ne peut pas être à propos de nous sans nous ». Par conséquent, la Commission a eu une correspondance avec les chefs des Premières Nations du Yukon avant de demander à l'Assemblée d'appuyer la Déclaration. La Commission a rencontré la grande chef du Conseil des Premières nations du Yukon, Ruth Massie, qui a fourni des conseils stratégiques et un appui du public. Elle a expliqué qu'à la suite d'une discussion à l'Assemblée générale, les chefs du Conseil ont accepté d'appuyer la Déclaration. La nouvelle chef de la Première Nation des Kwanlin Dϋn, Doris Bill, a également répondu à l'appel de soutien et sa lettre a été déposée à l'Assemblée. M. Barr, qui est Métis, et un autre député de Vuntut Gwichin, M. Elias, ont longuement discuté de leur appui envers la motion devant l'Assemblée législative.

Journée nationale des Autochtones

À l'occasion de la Journée nationale des Autochtones qui a eu lieu le 21 juin 2014, la grande chef Ruth Massie a annoncé l'appui de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones à plus de 600 membres de la collectivité. Elle a parlé de l'importance de la Déclaration et de ce que cela signifie pour l'avenir du Yukon. Les membres de la collectivité se sont réunis autour d'un feu sacré pour lire les articles de la Déclaration.

Yukon Human Rights Commission Yukon Human Rights Commission

La Commission a également participé aux célébrations de la Journée nationale des Autochtones en invitant les membres de la collectivité à se faire prendre en photo. Les photos seront utilisées pour des ressources éducatives à venir sur la Déclaration.








Journée nationale des Autochtones 2014

Cas systémiques

Plus de la moitié des plaintes enregistrées présentement dans notre système sont de nature systémique et sont fondées sur différents motifs comme l'ascendance, le handicap et l'orientation sexuelle des membres des Premières Nations. Une plainte très récente a reçu l'attention des médias locaux et nationaux. Il s'agit de la plainte qu'un père a déposée au nom de son fils, un homme des Premières Nations qui prétend avoir passé plusieurs mois en isolement sans avoir reçu de traitement à la prison territoriale et qui a plusieurs troubles mentaux. Le dossier public démontre clairement qu'il ne reçoit pas le traitement approprié pour ses troubles mentaux pendant son isolement à la prison. Des amis et des membres de la famille préoccupés ont donné une copie de la plainte aux membres des médias.

Une autre plainte déposée récemment en février dernier et qui a été rendue publique (dont une large place a été accordée dans les médias locaux) par les deux co-plaignantes allègue qu'elles ont été victimes de discrimination parce qu'elles sont des mères lesbiennes et qu'en raison des anciennes dispositions de la Loi sur les statistiques de l'état civil, le registraire des statistiques de l'état civil a refusé d'émettre un extrait de naissance à leur nouveau-né comprenant leurs deux noms comme parents. Cette situation a mené à une modification rapide de la Loi pendant la session du printemps de l'Assemblée législative afin de mettre fin à cette discrimination.

D'autres plaintes systémiques fondées sur l'ascendance autochtone et sur le handicap se trouvent dans le système de la Commission.

Nouvelle commissaire

Le 8 mai dernier, Barb Joe a été nommée à titre de nouveau membre de la Commission à la suite du décès du commissaire Joe Prentice qui a eu lieu plus tôt en 2014 et qui constitue une lourde perte pour notre petite Commission étroitement unie.

Mademoiselle Joe est membre des Premières nations de Champagne et de Aishihik. Elle est née et a grandi au Yukon. Elle est titulaire d'un baccalauréat en Aménagement rural et Gestion des ressources naturelles de l'Université d'Alaska et d'un diplôme en droit de l'Université de Victoria. Elle est présidente du Yukon Dispute Resolution Board et vice-présidente du Cercle sportif autochtone du Yukon. Elle travaille actuellement au Secrétariat à l'autonomie gouvernementale du Conseil des Premières nations du Yukon à titre de gestionnaire des projets et de la recherche et à la Première Nation des Kwanlin Dϋn, à titre d'administratrice du Conseil judiciaire. Elle est également chef de mission de l'équipe de balle molle de l'Équipe Yukon qui participera aux Jeux autochtones de l'Amérique du Nord en juillet 2014.

Remerciements

La Commission remercie la Alberta Human Rights Commission d'avoir invité notre agente à l'accueil à la séance de formation qui a eu lieu à Red Deer le 7 mai dernier et qui portait sur la façon de communiquer en situation conflictuelle. Elle a trouvé cette formation très utile.

Past Featured Agencies

Avis de non-responsabilité
Les renseignements figurant sur le site Web de l’ACCCDP sont présentés en anglais et en français. Cependant, les liens fournis peuvent vous diriger vers des sites Web qui ne sont pas disponibles dans les deux langues officielles. Les liens vers des sites Web externes sont seulement fournis à titre d’information. L’ACCCDP n’est pas responsable de leur contenu. Si vous avez des observations ou questions par rapport à ces sites, veuillez vous adresser à l'organisme visé.