L'Association canadienne des commissions et conseil des droits de la personne (ACCCDP)

Dernières nouvelles

Candian Human Rights Commission - Commission canadienne des droits de la personnne Mental Health Commission of Canada - Commission de la santé mentale du Canada

Ottawa, le 12 mars 2014

Vers des lieux de travail sains sur le plan mental la CSMC appuie la conférence innovatrice sur les droits de la personne

OTTAWA, le 12 mars 2014 – La Commission de la santé mentale du Canada (CSMC) est fière d’apporter son soutien à la conférence de deux jours organisée par la Commission canadienne des droits de la personne (CCDP) sur des enjeux liés aux droits de la personne dans les lieux de travail canadiens qui évoluent rapidement, intitulée L’adaptation, ça se travaille! Vers une société plus inclusive.

Le stigmate entourant les problèmes de santé mentale constitue un obstacle majeur qui empêche les gens de demander de l’aide en milieu de travail. Avec plus de 500 000 Canadiens qui s’absentent du travail chaque semaine à cause d’une maladie mentale et environ 51 milliards de dollars chaque année perdus dans l’économie canadienne en raison de maladies mentales, les employeurs et les employés constatent qu’il est nécessaire que les lieux de travail mettent l’accent sur la santé mentale ainsi que la santé physique pour que les milieux de travail soit vraiment holistiques.

La conférence, qui se tiendra à Ottawa les 11 et 12 juin, est organisée de concert avec l’Association canadienne des commissions et conseil des droits de la personne, le groupe de coordination qui représente les institutions nationales des droits de la personne dans les provinces et territoires canadiens.

Une attraction clé de L’adaptation, ça se travaille! est un atelier qu’animera la CMSC sur la Norme nationale du Canada sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail. La Norme a été élaborée par l’Association canadienne de normalisation et le Bureau de normalisation du Québec sous l’égide de la CSMC. Cette norme d’application volontaire propose une série de mesures, d’outils et de ressources qui visent la promotion de la santé mentale des employés et la prévention des préjudices psychologiques susceptibles d’être causés par des facteurs liés au travail. L’atelier abordera la mise en œuvre de la Norme et son lien aux droits de la personne. La session ciblera principalement une explication du programme The Working Mind, une version adaptée du programme de formation de la Défense nationale « En route vers la préparation mentale » qui vise à aider les gestionnaires à mieux reconnaître les situations de santé mentale en milieu de travail.

L’Adaptation, ça se travaille! rassemblera des employeurs, des spécialistes des ressources humaines, des syndicats et des représentants d’organismes de droits de la personne de l’ensemble du Canada pour échanger des idées et des pratiques exemplaires sur des enjeux tels que l’obligation de prendre des mesures d’adaptation et les dernières tendances juridiques dans des domaines tels que l’aide familiale, le dépistage de drogues et d’alcool et l’identité sexuelle.

Pour obtenir de plus amples renseignements à ce sujet ou pour vous inscrire

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Commission canadienne des droits de la personne
Relations avec les médias 
613-943-9118
www.chrc-ccdp.gc.ca
Twitter Icon@Droitpersonneca
 https://www.facebook.com/CanadianHumanRightsCommission

 

Commission de la santé mentale du Canada
Katherine Cormack, directrice, Communications
Commission de la santé mentale du Canada
Cellulaire : 1-403-620-2339
Bureau : 403‑385‑4033
kcormack@mentalhealthcommission.ca
  
Abonnez-vous au bulletin de la CSMC

Back

Avis de non-responsabilité
Les renseignements figurant sur le site Web de l’ACCCDP sont présentés en anglais et en français. Cependant, les liens fournis peuvent vous diriger vers des sites Web qui ne sont pas disponibles dans les deux langues officielles. Les liens vers des sites Web externes sont seulement fournis à titre d’information. L’ACCCDP n’est pas responsable de leur contenu. Si vous avez des observations ou questions par rapport à ces sites, veuillez vous adresser à l'organisme visé.